Sélectionner une page

7 Peurs du COVID 19

Une sélection utile pour connaître les principales sources d’anxiété pouvant apparaître lors de la crise du COVID-19.

Faire face à une situation nouvelle et menaçante comme une pandémie peut être un véritable défi avec des implications pour notre santé physique et mentale en tant qu’individus, ainsi que pour ceux qui nous entourent.

La vérité est que la pandémie de coronavirus a été pour de nombreuses personnes un générateur d’anxiété et de stress, et cette anxiété a eu et continue d’avoir non seulement une, mais de nombreuses causes.

Certaines personnes ont mieux surmonté que d’autres les effets stressants de la pandémie, mais dans tous les cas, vivre en période de COVID-19 est, pour beaucoup de gens, synonyme de soucis fréquents, de situations génératrices d’anxiété , de la nécessité d’adopter de nouvelles habitudes de vie et l’établissement de nouvelles normes sociales.

1. Peur de la contagion

La peur de la contagion elle-même est l’une des principales craintes pendant une période prolongée de pandémie. Le souci constant d’une éventuelle contagion du virus , soit par le fait de le contracter nous-mêmes en touchant des objets, soit parce que quelqu’un nous infecte, constitue la principale cause d’angoisse dans le contexte de cette crise sanitaire et sociale.

Être conscient des dangers de la maladie est une attitude responsable envers la pandémie; Cependant, maintenir un niveau excessif d’alarme et d’inquiétude au sujet de la contagion tout au long de la journée peut finir par provoquer des états d’anxiété soutenue qui à la longue tendent à provoquer une usure psychologique et même physique.

Par conséquent, il est conseillé de maintenir quotidiennement des protocoles d’hygiène et de sécurité, avec une fermeté et une tranquillité complètes, en ayant confiance à tout moment qu’avec ces mesures nous nous trouvons dans l’équilibre optimal entre la minimisation du risque de contagion et des habitudes de vie émotionnellement saines. sans laisser la panique, l’hystérie ou l’angoisse nous dominer.

2. Peur de perdre votre emploi

La crise des coronavirus a eu des conséquences dévastatrices à la fois sur l’économie mondiale et sur les emplois de nombreuses familles à travers la planète. Des millions de personnes ont perdu leur emploi et beaucoup d’autres vivent chaque jour dans la peur de le perdre, une cause d’anxiété qui s’ajoute à la situation sanitaire déjà préoccupante .

Cette conjonction entre la menace du virus et l’incertitude de tous ces gens qui ne savent pas s’ils garderont leur emploi demain génère des états notables d’anxiété et de peur pour l’avenir, qui affectent sans aucun doute le quotidien de la personne.

Chez ceux qui ont une famille à leur charge, l’éventuelle perte d’emploi est une perspective encore plus inquiétante, car le soutien de leurs enfants ou d’autres parents dépend de leur salaire. Dans des cas comme celui-ci, la clé est de savoir comment cette anxiété est gérée, car elle fait souvent partie du problème et empêche l’adoption de mesures pour s’adapter au mieux à la nouvelle situation.

Vous pourriez être intéressé: « Quels sont les effets psychologiques du chômage? »
3. Contagion d’un être cher
De la même manière que nous sommes préoccupés par notre propre contagion, lors d’une pandémie, nos préoccupations se déplacent également, même dans une plus grande mesure, vers la santé de la famille et des amis , en particulier celle des plus intimes et de ceux qui sont plus vulnérables aux maladies respiratoires. , dans ce cas.

Au moment où un proche, surtout s’il appartient à la population à risque de contagion, contracte le virus, l’inquiétude et l’anxiété au sujet de son état deviennent intenses et constantes; notre esprit explore différentes situations hypothétiques pour essayer d’anticiper les événements.

Un niveau élevé et soutenu d’inquiétude et de stress peut également être une grande source d’anxiété qui, en période de pandémie, peut affecter la santé de la personne ainsi que son bon fonctionnement dans sa vie de tous les jours.

4. Excès de mauvaises nouvelles

Une exposition répétée, pendant une courte période, à un bombardement systématique de mauvaises nouvelles dans les médias, peut également causer de l’anxiété chez n’importe qui et même affecter plus intensément sa santé émotionnelle.

La couverture excessive menée par les médias sur la pandémie du COVID-19, ainsi que les différentes vagues d’infections qui se sont produites, permettent à cette maladie d’être le sujet principal de tous les jours dans tous les domaines de la vie, ce qui peut arriver à saturer de nombreuses personnes physiquement et mentalement.

5. Anxiété liée au manque de contact social

Le confinement et les schémas de distanciation physique et sociale ont été la tendance habituelle des premiers mois de la pandémie.

Ces normes de comportement ont été installées dans notre société pour une durée indéterminée , et en plus d’avoir un impact évident sur les coutumes et les conventions sociales, elles peuvent aussi affecter négativement la santé mentale d’une grande partie de la population.

Et est-ce que le manque de contact physique avec les autres, ne pas pouvoir voir nos proches pendant l’accouchement et les longues périodes de télétravail seul à la maison, peuvent provoquer des états d’anxiété et même de dépression dans des cas précis.

6. Anxiété face à la situation économique et sociale

Comme mentionné, la pandémie COVID-19 a dévasté notre société au niveau de la santé, mais aussi dans les sphères économique et sociale.

Ce fait a fait que dans de nombreux cas, l’angoisse causée par la crise sanitaire mondiale se mêle à l’inquiétude de la situation économique générale et de la transformation que cela peut signifier pour un pays, ce qui se traduit par un cocktail de souffrances et désolation qui génère des états d’anxiété, de frustration ou de stress dans la population en général, en particulier dans les couches les plus humbles.

7. Changement de mode de vie

Tous les facteurs décrits ci-dessus peuvent influencer de manière significative le fonctionnement quotidien d’une personne et provoquer des changements ou des difficultés à maintenir les mêmes lignes directrices et habitudes de vie qu’avant la pandémie. Ces changements, à leur tour, peuvent également être une source d’anxiété et d’inconfort dans la vie d’une personne.

Certains des domaines dans lesquels l’anxiété en période de COVID-19 peut modifier les comportements habituels sont des difficultés à s’endormir ou des changements dans les habitudes de sommeil, des changements de régime alimentaire , des difficultés lorsqu’il s’agit de se concentrer sur les tâches ou les problèmes de santé croissants à traiter.

Les peurs primaires ou fondamentales

Les peurs primaires ou fondamentales

Peur fondamentales : réponses universelles Les peurs innées ou fondamentales Liste des peurs fondamentales Peur du noir Peur des grands espaces Peur du vide Peur des prédateurs (lion, serpents, araignées) La peur des bruits graves et forts Peur du rejet ou de...

Comment et pourquoi la peur d’avaler survient-elle ?

Comment et pourquoi la peur d’avaler survient-elle ?

La plupart des gens mangent naturellement et ne se demandent jamais quoi faire pour avaler. Ils mettent la nourriture dans leur bouche et avalent simplement. Cependant, le processus normal de déglutition peut être affecté par certains facteurs, tels que l'expérience...

Peur d’arrêter de fumer

Peur d’arrêter de fumer

  Peur d'arrêter de fumer   Il n'est pas facile d'arrêter de fumer et d'abandonner ce qui peut être considéré comme un rituel «rassurant». Cesser de fumer peut en effet être la source d'un profond sentiment de peur. Alors, comment pouvez-vous surmonter cette peur...